Le futur Burger King fait débat au conseil municipale de Saint-Nazaire

Le futur Burger King fait débat au conseil municipale de Saint-Nazaire burgerkingfan.fr

La conseillère municipale de Désirs de ville, Florence Beuvelet, a dénoncé « l’urbanisation commerciale outrancière de la périphérie nazairienne au détriment de notre pauvre coeur de ville. » Pour elle, « 500 m² en centre-ville afin d’avoir le Burger King, c’était tout à fait jouable ». Même vive opposition au projet chez Gauthier Bouchet. Pour le conseiller municipal frontiste, « la conséquence néfaste de cette politique, c’est la fragilisation des commerces du centre-ville de Saint-Nazaire, pris en tenaille de part et d’autre entre Auchan et Leclerc ».

Réponse de l’adjoint en charge du commerce, Vincent Séguéla : « La crise touche tout le monde, y compris les centres commerciaux. Nous avons fixé notre priorité sur le centre-ville, mais cela ne veut pas dire enterrer les autres sites de production et de vente, qui embauchent des salariés ! »

À noter que l’enquête publique, remise en janvier, avait donné un avis favorable au projet de déclassement de ce terrain du domaine public, aucune observation n’ayant été portée sur le registre.

Ce restaurant Burger King doit ouvrir d’ici la fin de l’année dans la zone de l’Immaculée. Le groupe Bertrand, chargé du développement de l’enseigne, a annoncé en février la création de 150 postes à temps partiel, principalement des CDI de 24 heures hebdomadaires. Le groupe envisage par ailleurs dans le centre-ville l’ouverture d’une brasserie.